Immobilier

Devenir promoteur immobilier : les voies possibles

Le août 23, 2022
promoteur immobilier

Le promoteur immobilier doit être présent à toutes les étapes d’un projet de construction. Au cœur de l’action, il supervise l’intégralité du chantier, de la planification à la livraison. Autrement dit, c’est un véritable chef d’orchestre et homme de terrain. Ses fonctions sont nombreuses et, par conséquent, ses responsabilités aussi.

Si le métier de promoteur immobilier vous intéresse, sachez qu’il vous sera accessible après avoir obtenu un BAC + 5, obtenu soit auprès d’une école de commerce ou bien d’une université avec un Master dans le domaine de l’immobilier. 

Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le métier de promoteur immobilier, de son rôle aux qualités requises, et en passant bien sûr par les voies possibles pour y arriver.

Qu’est-ce qu’un promoteur immobilier ? 

Tout d’abord, il est important de définir ce qu’est un promoteur immobilier. Quel est son rôle, quelles sont ses missions, les qualités fondamentales pour exercer ce métier et enfin, quelle est la rémunération que vous pouvez espérer ?

Quel est le rôle d’un promoteur immobilier ? 

Pour faire simple, l’objectif du promoteur immobilier est de construire des bâtiments pour les commercialiser ensuite. C’est un maître d’ouvrage qui dirige les opérations, de la conception à la livraison d’un projet de construction. 

Ensuite, il joue un rôle d’intermédiaire entre les différents intervenants afin de mener à bien un projet commun. Ces intervenants sont entre autres : l’acquéreur, les banques, les notaires, les avocats, les entreprises de constructions, les travaux publics ou encore les services d’urbanisme de la ville. 

Vous l’avez compris, le promoteur occupe une place essentielle puisque c’est lui qui s’assure que tout se passe bien et il consacre toute son énergie à la réussite du projet. Les responsabilités qui lui incombent sont nombreuses puisqu’il est impliqué à toutes les étapes du processus. Polyvalence et adaptabilité sont, sans aucun doute, au cœur du métier. 

Attention toutefois, à ne pas confondre agent et promoteur immobilier. Ce sont deux métiers très différents. L’agent immobilier intervient uniquement sur la commercialisation de logements, initiés ou non par des promoteurs. Ce ne sont donc pas les mêmes fonctions. 

Enfin, sachez que le promoteur immobilier peut aussi intervenir sur différents secteurs d’activité : 

  • Logements ;
  • Locaux commerciaux ou industriels ;
  • Résidences hôtelières ;
  • Parcs d’activités  ;
  • Bureaux professionnels.

Quelles sont les missions du promoteur immobilier ? 

Quatre missions se distinguent dans la promotion immobilière :

  1. La prospection foncière : le promoteur a la responsabilité de trouver les terrains pour pouvoir ensuite y construire un bâtiment. Il s’occupe de l’achat du terrain tout en s’assurant de sa viabilité et de sa rentabilité. Ainsi, il doit s’informer sur les demandes de logements et des besoins de la clientèle afin d’y répondre le plus justement possible.
  1. La réalisation : le promoteur doit envoyer des appels d’offres aux entreprises de construction, il doit trouver un architecte, assurer le suivi des chantiers, obtenir les autorisations administratives, etc. C’est un métier exigeant qui demande beaucoup d’endurance, puisqu’il faut être capable de suivre un projet de très près pendant une durée plus ou moins longue en fonction de l’ampleur de la mission. 
  1. La commercialisation : le promoteur est responsable de la promotion immobilière et de la vente de son bâtiment. Au-delà d’être un bon négociateur, il doit être également un excellent commercial s’il veut réussir à vendre son projet immobilier. 
  1. La livraison : une fois que la construction est terminée, le promoteur doit ensuite assurer la livraison du bâtiment. Or, celui-ci doit impérativement être conforme à la description du bien vendu. C’est la dernière étape du processus. Si l’acquéreur n’émet aucune réserve, le promoteur peut alors se consacrer à un autre projet.

Quelles sont les qualités requises et comment être un bon promoteur ? 

Le promoteur immobilier est multi-casquettes, et par conséquent, les qualités requises pour exercer le métier sont nombreuses. Les voici : 

Tout d’abord, la première qualité à posséder est, sans aucun doute, la rigueur. En effet, le promoteur immobilier n’a pas le droit à l’erreur s’il veut mener à bien sa mission. L’empathie est également une qualité fondamentale puisque le promoteur doit être en mesure de comprendre le projet ainsi que les besoins du client. 

Sans oublier la persévérance, une bonne résistance physique ainsi qu’une bonne gestion du stress. Encore une fois, c’est un métier très exigeant, mais les gratifications sont nombreuses. 

Il est nécessaire également de posséder de grandes connaissances en droit et gestion et d’avoir un excellent sens de la négociation. En effet, le promoteur doit connaître le marché immobilier sur le bout des doigts.

Bien sûr, le sens du relationnel n’est pas à négliger puisque le promoteur est en lien direct avec les différents acteurs. Il doit par conséquent savoir comment communiquer et comprendre leurs différents besoins. 

Quel salaire peut gagner un promoteur immobilier ?

Le salaire moyen en France est estimé à 51 000 € brut par an, mais c’est sans compter les commissions sur les ventes ou primes qui peuvent monter à plusieurs milliers d’euros. 

En début de carrière, un promoteur immobilier peut s’attendre à toucher environ 36 000 euros brut par an. Là encore, les commissions ne sont pas incluses. Et en fin de carrière, le salaire brut par an peut monter jusqu’à 86 000 euros voire 110 000 euros pour les plus aguerris. Mais le salaire d’un promoteur immobilier varie selon l’expérience, l’ancienneté, la région ou le type de projet.

Vous l’aurez compris, c’est l’un des métiers les plus lucratifs dans le secteur, juste après l’expert immobilier.

Les formations envisageables pour devenir promoteur immobilier 

Selon la loi, aucun diplôme n’est obligatoire pour être promoteur immobilier en France. Donc, en théorie, le niveau BAC pourrait suffire. Il faut simplement être inscrit au registre du commerce et des sociétés. 

En revanche, il est très fortement recommandé d’être en possession d’un BAC + 5 dans le domaine de l’immobilier afin d’exercer le métier. Pour cela, vous pouvez obtenir votre diplôme au sein d’une école de commerce, d’une école spécialisée comme l’ESPI ou bien avoir un Master 2 obtenu à l’université. 

Même s’il n’existe pas de diplôme spécifique qui vous formera directement au métier de promoteur, plusieurs voies peuvent vous y mener. Il est préférable dans tous les cas d’avoir recours à un cursus spécialisé dans les professions immobilières pour y parvenir. Un Master gestion de l’immobilier ou un Master droit de l’immobilier par exemple. 

Les opportunités suite à la formation

Quels sont les débouchés ?

Votre diplôme en poche, vous pourrez exercer au sein d’une entreprise ou vous lancer en profession libérale, au choix.

Toutefois, il est conseillé d’avoir plusieurs années d’expérience et d’avoir fait ses preuves dans le secteur immobilier, avant de se lancer à son compte. 

Quel est l’avenir de la profession ?

Le secteur immobilier continue de recruter en France malgré la pandémie de Covid-19 qui a immobilisé le monde entier. Un recrutement massif donc, pour faire face à une demande qui ne cesse d’augmenter. En effet, d’après le dernier rapport « métiers d’avenir » de LinkedIn, l’immobilier fait partie des secteurs qui recrutent le plus. Pas de doute, l’immobilier a encore de beaux jours devant lui et le métier de promoteur immobilier aussi. 

Gabriel

Gabriel a travaillé dans différentes agences immobilières avant de devenir conseiller financier. Son parcours lui a permis de découvrir deux univers différents et liés en même temps.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.