Lexique

Management transversal : fonctionnement et mise en place

Le juillet 29, 2022
mode de management transversal

Le management transversal est une technique managériale innovante et collaborative, qui casse les codes hiérarchiques usuels. 

Cette nouvelle forme de management permet aux sociétés de piloter un projet, en s’appuyant sur une équipe composée de différents acteurs de l’entreprise. Ces derniers, forts de leurs diverses compétences, œuvrent pour mener à bien leur mission commune.

Management transversal : définition

La particularité du management transversal, c’est qu’il fait appel à une équipe de collaborateurs issus de plusieurs départements et différents niveaux hiérarchiques de l’entreprise, afin de profiter de l’expertise de chacun. On oublie le mode de fonctionnement pyramidal et l’on opte pour un décloisonnement des services.

Cette nouvelle structure décisionnelle est mise en place pour une mission bien spécifique : elle est donc, dans la plupart des cas, provisoire. 

Spécificités du management transversal

Le management transversal à la particularité d’être participatif et coopératif. Les différents acteurs de l’entreprise nommés pour cette mission deviennent tous partie prenante des décisions et de l’intégralité des process, et ce, quel que soit leur niveau hiérarchique ou leur domaine d’expertise. 

Une relation tripartite est instaurée

Le management transversal bouleverse l’ancienne structure de l’entreprise. Habituellement, la hiérarchie suit un modèle vertical (manager-managé). Dans le cas d’un management transversal, c’est une relation tripartite qui se met en place :

  • Le manager transversal ;
  • Le collaborateur de l’équipe transverse ;
  • Le responsable hiérarchique du collaborateur.

S’il est certain que ce nouveau type de collaboration permet de bénéficier du savoir-faire de chacun des membres de l’équipe, c’est une profonde transformation qui s’opère au sein de la structure globale de l’entreprise. Cela peut nécessiter d’ajuster l’organisation du travail et les process déjà en place. 

C’est pourquoi la communication au sein de l’entreprise est primordiale. Des collaborateurs informés sont plus enclins à accepter les remaniements internes. Ils comprennent mieux les enjeux, tant pour l’entreprise que pour eux et se sentent alors plus investis.

Coordination et coopération pour un projet abouti

Contrairement aux anciennes stratégies de management, le management transversal offre une certaine liberté et une grande autonomie à l’équipe créée. La réflexion est commune pour atteindre des objectifs partagés. Les échanges sont plus fluides et donc plus fructueux.

Une bonne coordination et une coopération optimale sont les clés d’un projet mené à bien. Les différents acteurs de l’entreprise qui ont été sélectionnés pour cette mission doivent pouvoir échanger facilement et rapidement.

Des outils collaboratifs deviennent alors essentiels pour cette mission partagée. Équiper l’entreprise d’un logiciel de gestion de projet peut s’avérer être un très bon investissement. Intranet est également un outil de première nécessité.

Objectifs du management transversal

Une bonne stratégie marketing développe une communication interne et externe afin d’atteindre les objectifs espérés, grâce à un plan d’actions coordonnées. Le management transversal devient alors un levier de croissance, permettant à l’entreprise de gagner en compétitivité et en réactivité, en s’appuyant sur une synergie de groupe fructueuse. Voici les principaux objectifs du management transversal :

  • Fluidifier l’organisation interne : le management transversal engendre naturellement une communication transversale. Celle-ci est simplifiée. Les échanges entre les différents acteurs concernés sont plus rapides et plus fluides.
  • Développer la coopération et la collaboration : les différents secteurs de l’entreprise travaillent à présent main dans la main. Grâce au management transversal, il n’y a plus de frontières et les collaborateurs apprennent à travailler ensemble. L’entreprise cultive ainsi l’entraide et le partage : les conflits internes se font rares et la productivité s’améliore.
  • Gagner en réactivité et en pertinence face à des problèmes ou prise de décisions importantes grâce au compétences transverses : le management transversal s’appuie sur l’expertise d’une équipe pluridisciplinaire. Chaque membre apporte ses connaissances et ses compétences afin de résoudre rapidement des problèmes complexes. Lors de décisions importantes à prendre, une cohésion de groupe permet d’approfondir efficacement chaque alternative pour définir laquelle est la plus pertinente pour l’entreprise.
  • Cibler un objectif commun, l’intérêt du client :les membres de l’équipe transversale œuvrent ensemble dans un seul et unique but : l’intérêt du client ! Ainsi, l’objectif commun surpasse les enjeux propres à chaque secteur de l’entreprise.
  • Enrichir l’intelligence collective : le partage des connaissances et des compétences se renforce lors des échanges effectués au sein de l’équipe transversale. L’entreprise offre ainsi le développement des compétences aux différents acteurs. Ce faisant, elle bénéficie elle-même d’une meilleure efficacité opérationnelle.
  • Encourager l’esprit d’initiative : cette nouvelle organisation de travail améliore le bien-être des membres de l’entreprise. Grâce au management participatif et transversal, les collaborateurs se sentent plus engagés et motivés. Impliqués à parts égales, ils font preuve d’initiatives.
  • Booster la création : les confrontations d’idées et de visions deviennent constructives. Les esprits ainsi boostés permettent aux idées novatrices de voir le jour.

Mise en place du management transversal

Si votre entreprise n’a jamais mis en place de management transversal, il faut savoir qu’il s’agit d’une profonde restructuration de l’organisation. 

Les différentes formes d’organisation

Avant de déterminer la structure de votre nouveau mode de management, il est essentiel d’en définir ses enjeux et ses besoins. Il est donc primordial de connaître les différentes formes d’organisation possibles.

La gestion de projet

La gestion de projet s’intègre aujourd’hui au cœur de la gestion d’entreprise. Une mission bien définie est menée par l’équipe transversale sélectionnée. Cette mission doit atteindre son but précis dans un temps imparti.

La gestion de processus

Créer des processus est la meilleure façon d’obtenir une activité performante

  • Les processus opérationnels contribuent à la satisfaction des client ;
  • Les processus support assurent le bon fonctionnement des processus métier ;
  • Les processus de management définissent l’organisation du travail, la protection des biens et des personnes ainsi que le respect des réglementations.

Une équipe transversale peut ainsi créer, optimiser et piloter un processus pour améliorer l’ensemble des activités et des tâches. Contrairement à une gestion de projet, une gestion de processus subsiste dans le temps.

Le groupe de travail

La création d’un groupe de travail intervient soit pour la gestion d’une problématique, soit dans une démarche d’amélioration. Les meilleurs experts (task force) du domaine concerné, se réunissent pour déterminer quelle sera la meilleure solution.

Les compétences d’un manager transversal

Après avoir défini quelle structure doit être mise en place, il est important de sélectionner judicieusement son chef de projet. Le manager transversal doit être en capacité de comprendre l’enjeu du projet, de le piloter et d’accompagner les collaborateurs lors des changements induits… sans pour autant détenir forcément un pouvoir hiérarchique.

Certaines qualités et compétences sont donc indispensables :

  • Avoir l’esprit d’un leader : il doit être digne de confiance, crédible, motivant, empathe, diplomate et pédagogue ;
  • Posséder une certaine aisance relationnelle : son rôle principal étant la communication, il doit en avoir une excellente maîtrise, quelle que soit la situation, même conflictuelle ;
  • Avoir le sens de l’observation : il doit connaître parfaitement les différents acteurs du projet et le contexte inhérent à l’entreprise. Ainsi, il peut établir une stratégie pertinente ;
  • Savoir convaincre : la négociation est souvent au centre des discussions. Être un bon négociateur est plus que nécessaire ;
  • Posséder une bonne potentialité d’adaptation.

Les limites du management transversal

Qu’elle soit de grande taille ou pas, une entreprise possède déjà son autorité hiérarchique. En intégrant une équipe transversale, un double management survient. Une double autorité hiérarchique peut vite devenir source de conflit au détriment du collaborateur.

De plus, une opportunité se présente aux différents acteurs du projet. L’envie de montrer de quoi l’on est capable peut parfois nuire au projet en créant des tensions.
Enfin, une difficulté à obtenir les ressources nécessaires pour mener à bien le projet est souvent existante. Les moyens alloués sont en général limités au bon fonctionnement des services impactés par le projet.

Antoine

Dès la fin de ses études, Antoine s'est lancé dans l'entrepreneuriat et a immédiatement réussi à faire sa place dans le domaine du marketing digital. Grâce à son agence, il fait profiter les entreprises de ses compétences en matière de visibilité web.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.