Lexique

Management Visuel : définition et mise en place

Le avril 11, 2022
communication visuelle

À l’ère du numérique, nous sommes saturés d’informations au quotidien. Au point que nos cerveaux ont de plus en plus de difficultés à mémoriser. Il faut savoir que nous ne retenons que 10 % de ce que nous lisons.

Dans ce contexte, le management visuel gagne à être connu. Il s’agit d’une mise en œuvre du lean management, une méthode d’organisation du travail et de gestion de la production. Cette méthode vise à réduire la dilapidation des ressources, par l’accroissement de la productivité.

Qu’est-ce que le management visuel au juste ?

Le visual management est, à la base, un concept anglo-saxon. On le traduit parfois par « Gestion et organisation par la vue ». Il repose sur la façon de percevoir les informations. 

Le but principal est de rendre l’information concrète, lisible, compréhensible et mémorisable. Cela permet de faciliter la transmission d’informations entre les différents collaborateurs d’une entreprise, et ce, à tous les niveaux hiérarchiques.

Le management visuel s’appuie sur la force de la communication visuelle et sur l’implication. Comme le dit le proverbe chinois « Dis-moi et j’oublie. Montre-moi et je me souviens. Implique-moi et je comprends ». Il s’agit là d’une méthode de management efficace, parce qu’elle repose sur un fondement du fonctionnement cérébral, à savoir la puissance de la visualisation. Oubliez le tableau Excel et pariez sur une approche intuitive de l’information. Le management visuel est, en cela, une méthode innovante.

Quelques mots sur la mise en pratique

Avant de commencer, il est important de poser les bases de votre projet. Vous devez définir en amont les besoins de l’entreprise, la problématique à résoudre, les collaborateurs impliqués et les objectifs à atteindre. Ensuite, vous devez faire une liste hiérarchisée des informations que vous devez communiquer. 

Enfin, il vous reste à choisir parmi les différents outils de management visuel, celui qui correspond le mieux à votre projet et à votre équipe de management. Cela peut paraître compliqué de prime abord. Sachez qu’il existe un type de formation spécifique, pour vous aider à mettre en place le management visuel.

Les outils à votre disposition

La méthode Kanban

Vous avez sûrement déjà croisé du regard, au détour d’une balade, les vitres d’une entreprise affublée de post-its. Certains employés en profitent pour donner libre cours à leur créativité, en disposant les post-its de manière à former des images faussement pixélisées. Vous êtes probablement face à une entreprise qui utilise la méthode Kanban.

Cette méthode consiste à exploiter la surface d’un mur ou d’une vitre, comme support pour organiser visuellement des informations. Elle permet de sortir des limites d’une page, d’un écran, d’un tableau blanc, ou d’un paperboard. Le principe consiste à répartir les tâches en trois colonnes :

  • « À faire » ;
  • « En cours » ;
  • « Terminé ».

Chaque tâche, inscrite sur un post-it, se déplace en fonction de l’avancée du projet. Les employés quittent momentanément leur poste de travail, pour participer à l’évolution de ce vaste espace de visualisation.

Cela permet de diviser un projet important en une multitude de tâches abordables et donne une vision exhaustive du projet. Ainsi, il est plus facile pour un manager de répartir les rôles et les missions entre les différents membres de l’équipe dédiée au projet. Enfin, cela se présente comme un outil de suivi de projet visuel, puisqu’on identifie mieux les post-it qui n’ont pas changé de place depuis longtemps. Il est ainsi facile de visualiser les points bloquants.

Le mind mapping

Le mind mapping est un autre outil de management visuel. Son efficacité repose sur l’importance de l’organisation spatiale de l’information. En effet, notre cerveau est habitué à traiter l’information sur des supports matériels. De ce fait, il a pris l’habitude d’encoder les informations lues, en tenant compte de leur spatialité. Pour prendre un exemple, quand on a besoin de revenir en arrière, lors de la lecture d’un livre, notre attention se focalise sur une zone précise (en bas sur la page de droite, ou au contraire en haut à gauche). Nous adoptons intuitivement ce comportement, parce que notre cerveau a pris en compte la spatialité de l’information.

Le mind mapping, est une démarche qui consiste à présenter un projet à travers un plan, construit sous la forme de plusieurs branches. Le thème-clé est indiqué au centre, et les sous-thèmes se développent à partir de ce point de départ. Ce mode de présentation de l’information se distingue par sa performance, car il apporte une vision globale et structurée.

Pour rester dans la communication visuelle, il est important d’user de codes couleurs et de pictogrammes, qui facilitent la compréhension et la mémorisation de l’information. Cela permet d’exploiter de manière efficace les indicateurs d’un projet, tout en facilitant la prise de décision.

Antoine

Dès la fin de ses études, Antoine s'est lancé dans l'entrepreneuriat et a immédiatement réussi à faire sa place dans le domaine du marketing digital. Grâce à son agence, il fait profiter les entreprises de ses compétences en matière de visibilité web.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.