AVIS JULIEN OSEILLE TV – Formation fiscalité (Offshore Mastery)

réduire-impots

Quand vient le moment de créer son entreprise, surviennent pour certains des questions d’ordre fiscal.

En effet, avant de se lancer à cœur perdu dans un nouveau business, il est préférable d’étudier le terrain, afin de déterminer si ce que l’on va produire va s’avérer rentable. Une étude de marché est évidemment nécessaire, mais pas que… Il est aussi important de connaitre à l’avance quelles vont être les charges à payer, à quels prix nous allons pouvoir dégager suffisamment de marge, quels vont être les frais engendrés par la création de ce business, etc…

Les questions sont innombrables. S’il n’est jamais bien bon de trop s’interroger (à force de réfléchir on n’avance pas), ne pas s’en poser du tout reste tout de même problématique.

Parmi ceux qui s’interrogent donc, on dénombre ceux qui se font la réflexion suivante : « Combien d’impôts et de taxes vais-je devoir payer à l’Etat et aux administrations fiscales lorsque je vais lancer ma société ? ».

Et de cette réflexion, découle parfois la question : « Est-il préférable ou non de monter son entreprise en France, et sinon comment faire ? Quelles solutions s’offrent à moi pour payer moins d’impôts et de taxes ? »

⚠️ Disclamer et public visé dans cet article

Juste pour rassurer certains d’entre vous, nous aborderons dans la suite de cet article uniquement des solutions légales, tenant compte de la législation à l’échelle française, européenne et même mondiale. Je ne souhaite pas faire l’apologie de l’évasion fiscale ou de plans d’optimisations fiscaux plus que douteux.

Maintenant que cela est dit, continuons.

Je vais m’adresser ici en priorité aux web-entrepreneurs, c’est-à-dire à ceux ou celles qui ont un business sur Internet (ou qui envisagent d’en créer un) et qui ont dans l’optique de vouloir travailler au soleil, partout dans le monde, tout en payant moins d’impôts, et sans que cela n’ait de répercussion sur leur business.

Autrement dit, ceux ou celles qui souhaitent rester vivre en France et ouvrir des sociétés Offshore à l’étranger sans les déclarer, passez votre chemin. Cette pratique est illégale et va complètement à l’encontre du message de la formation.

Bon cette fois-ci, fini de parler moralité, et passons à ce qui nous intéresse : la formation Offshore Mastery de Julien d’Oseille TV.

Payer moins d’impôts, oui, mais comment ? Et bien c’est ce que nous raconte le programme que je me suis amusé à suivre et à décortiquer pour vous en faire un retour complet.

Détail de la formation Offshore Mastery

offshore-mastery

43 vidéos composent la formation Offshore Mastery, ce qui représente grosso modo 5 heures de contenu. Pour résumer, ce programme unique en son genre a pour vocation à vous expliquer comment :

  • Vous expatrier et changer de résidence fiscale avec une sélection de pays (triés rigoureusement), où l’on ne paie pas ou peu d’impôts.
  • Créer et manager une société offshore en toute légalité.
  • Ouvrir des comptes bancaires à l’étranger.
  • Protéger vos actifs contre l’impôt ou les potentiels crises à venir.

La formation Offshore Mastery est le résultat de plusieurs mois de recherches concernant les différentes juridictions des pays du monde, ainsi que des années de vécu. Julien d’Oseille TV est à l’origine de la création de plusieurs entreprises à l’étranger et a déjà résidé dans de multiples pays du globe.

Mais cette formation en fiscalité c’est aussi le résultat de nombreuses heures en entretien avec des avocats et des comptables spécialisés dans le domaine (entretiens qui, de manière générale, vous couteraient des centaines d’euros de l’heure).

Voyons désormais ce qu’Offshore Mastery contient concrètement…

Les modules de la formation en fiscalité « Offshore Mastery »

  • Disclamer : la politique de la formation.
  • Comment trouver un bon avocat / comptable ?
  • Quelle mentalité à avoir en suivant cette formation.
  • Les enjeux de la fiscalité internationale actuelle.
  • Ce qu’il faut éviter de faire à tout prix.
  • Les règles CFC.
  • Introduction au terme de résidence.
  • Les idées reçues qui peuvent vous coûter cher.
  • Ce qu’il faut prendre en compte quand on choisit sa résidence fiscale.
  • Quel pays choisir ? (Julien a décortiqué 40 pays pour vous aider à choisir ce qui vous conviendrai le mieux).
  • Les solutions pour devenir un expatrié fiscal.
  • Les comptes bancaires pour votre vie à l’international.
  • Etude de Cas concret : Devenir résident Panaméen.
  • Pourquoi créer une société offshore ?
  • Les composants d’une société viable et fonctionnelle.
  • Ouvrir un compte bancaire offshore : les méthodes.
  • Comment encaisser ses clients et être payé ?
  • Quelle juridiction choisir pour domicilier sa société ?
  • Le casse-tête TVA en Europe expliqué avec des mots simples.
  • Comment être et rester joignable à travers le monde ?
  • Etude de Cas pratique : Devenir E-resident et créer une société en Estonie
  • Etude de Cas pratique : Créer une société à Hong-Kong.
  • Etude de Cas pratique : Créer une société au New Mexico / Delaware / Wyoming /
  • Quels sont les avantages d’un deuxième passeport et en quoi est-ce une nécessité ?
  • Comment obtenir un deuxième passeport.
  • Choisir son second passeport : les éléments à prendre en compte.
  • Liste des payes où obtenir un passeport par la résidence.
  • Acheter un Passeport « la citoyenneté économique »
  • Comment renoncer à sa nationalité.
  • Bonus : Les pages de votre passeport.
  • Quel pays choisir pour lancer un business Amazon ?
  • Processus de vérification.
  • Importer de la marchandise en Europe avec une société non européenne.
  • Transférer son compte vendeur d’une société française à une société Offshore.
  • Transfert et détention d’une marque avec une société offshore.

Mon avis sur la formation Offshore Mastery

culture-entrepreneur-logo

Sans faire de détour, je vais rapidement vous donner mon avis et mon ressenti sur cette formation Offshore Mastery, point par point.

 

  1. Le contenu est simple et explicite. Par « simple » j’entends par là le fait que Julien a réussi à simplifier je ne sais par quel miracle l’univers de la fiscalité, que (personnellement) je trouvais de base barbant à souhait, avant de découvrir cette formation. De ce fait je tiens à rassurer ceux qui n’ont aucune connaissance dans ce domaine et qui auraient une peur de « l’incompréhension ». Julien décomplexifie tous les termes et il est même agréable (aussi surprenant que ça puisse paraitre) de suivre des cours sur la fiscalité. Pour sa pédagogie et sa faculté à nous garder éveiller, je lui attribut un très bon point.

 

  1. Le contenu de la formation est Top. Cette formation est unique en son genre car elle s’appuie sur une expérience personnelle (et professionnelle par la même occasion) et résume des mois entiers de recherche en autodidacte. Julien a investi énormément de temps pour recenser cette panoplie d’informations, mais aussi beaucoup d’argent dû notamment à tous les entretiens en compagnie d’avocats et de comptables spécialisés.

 

  1. Un des gros points forts de cette formation, est la capacité de Julien à mixer les informations pour en faire du contenu pertinent et compréhensible. Je m’explique… Les entrepreneurs du web le savent : lorsqu’ils s’entretiennent avec leur avocats ou comptables, ces derniers ont bien du mal à comprendre certains traits du business web. Lorsque vous vous adressez à eux en leur parlant de Dropshipping, de Shopfiy ou de Stripe par exemple, bien souvent c’est comme si vous leur parliez chinois… L’avantage de cette formation, vous l’aurez compris, c’est qu’ici, il s’agit d’un web entrepreneur qui vous parle, et qui vous relate tous les conseils octroyés par ses avocats et comptables (et de manière simplifiée).

 

  1. Autre élément important dont je n’ai pas parlé auparavant : Julien vous fait bénéficier de son carnet d’adresse personnel avec tous ces contacts à l’étranger pour vous aider à vous lancer. Cet annuaire vous ne le trouverez nulle part ailleurs puisque ce sont ses contacts persos. Un outil très utile pour avoir en face de soi des personnes qualifiées et de confiance.

 

  1. L’accompagnement autour de la formation est TOP lui aussi. Julien d’Oseille TV est quelqu’un de simple et très sociable. Il n’hésite pas à prendre le temps de parler avec ses élèves pour les aider, et à répondre à leurs questions. Très abordable, c’est un réel plaisir de pouvoir communiquer avec lui.

 

En bref, vous l’avez compris, je recommande évidemment Julien d’Oseille TV et notamment sa formation Offshore Mastery qui est, je me répète, un produit unique et qui vaut largement son prix.

Avis Formation Fiscalité – Offshore Mastery (Julien Oseille TV)
  • Qualité du contenu de la formation
  • Rapport qualité/prix de la formation Offshore Mastery
  • Accessibilité de la formation
  • Sérieux et disponibilité du formateur
5

En résumé, mon avis sur la formation Offshore Mastery (Julien Oseille TV)

Cette formation dédiée à l’optimisation fiscale est inédite. Jamais un infopreneur n’est allé aussi loin dans ce domaine. Julien a réussi à décomplexifier l’univers de la fiscalité, pourtant a priori peu accessible au plus grand nombre d’entre-nous. Le formateur tire ses informations de son expérience et de ses investissements en temps et en argent, et nous délivre des conseils et astuces que des avocats ou comptables experts pourraient vous donner. C’est en toute simplicité et avec son oeil passionné de web-entrepreneur que Julien nous offre ce contenu unique. En bref, ce programme est excellent et regorge d’informations de valeur !