Immobilier

Reconversion en tant qu’agent immobilier : comment y parvenir ?

Le septembre 4, 2022
agent immobilier

Vous souhaitez vous reconvertir dans un métier qui recrute ? Le secteur de l’immobilier connaît un développement particulièrement important, surtout depuis la crise sanitaire. Nombreux sont ceux qui décident de changer d’environnement après les confinements imposés.

Avec plus de 1,2 million de transactions réalisées en 2021, le métier d’agent immobilier séduit et les agences immobilières sont régulièrement à la recherche de nouveaux talents. Si vous rêvez d’exercer cette profession, une réorientation est envisageable. Mais quels sont les prérequis et comment réussir votre reconversion en tant qu’agent immobilier ?

Le métier d’agent immobilier est-il fait pour vous ?

Si la profession d’agent immobilier fait rêver, comme en témoignent les célèbres émissions de téléréalité, il est important de savoir qu’elle nécessite de nombreuses qualités. Certaines compétences sont également indispensables pour ce métier passionnant. 

Agent immobilier : quel est son rôle ?

L’agent immobilier sert d’intermédiaire dans les transactions immobilières. Il est en charge de vendre ou louer, des biens immobiliers de toutes sortes. Ainsi, il assure :

  • l’évaluation des biens ;
  • l’intervention des spécialistes du diagnostic ;
  • la mise sur le marché de la vente ou de la location ;
  • l’organisation des visites ;
  • la rédaction des compromis, la gestion des contrats de vente ou de location ;
  • l’accompagnement de ses clients dans leurs démarches administratives et financières.

Un agent immobilier maîtrise le marché immobilier du secteur dans lequel il exerce. Il négocie et conseille ses clients, du point de vue réglementaire, technique et juridique.

Par conséquent, le métier d’agent immobilier nécessite des compétences relationnelles solides. Sachez aussi que cette profession fait partie des métiers qui demandent une grande disponibilité et une bonne capacité d’adaptation.

Les qualités requises pour se reconvertir en agent immobilier

Pour une reconversion réussie, certaines qualités sont indispensables :

  • posséder un bon sens de la communication et le goût du contact humain pour comprendre rapidement les attentes des clients, ce qui évite de perdre du temps ;
  • avoir le sens des responsabilités, être rigoureux et organisé pour installer la confiance avec les interlocuteurs ;
  • être un bon commercial, avoir l’esprit de persuasion et faire preuve de dynamisme ;
  • rester disponible, mobile et toujours dans la bonne humeur ;
  • faire preuve d’esprit d’équipe, surtout s’il s’agit d’un travail au sein d’une agence immobilière ;
  • maîtriser l’anglais est un avantage, d’autant que de nombreux acquéreurs étrangers investissent en France.

La réglementation du métier d’agent immobilier

On ne s’improvise pas agent immobilier simplement parce que l’on pense avoir les compétences nécessaires. Cette profession dépend du droit immobilier, et plus particulièrement de la loi Hoguet du 2 juillet 1970. Un agent immobilier doit, pour avoir le droit d’exercer comme tel, détenir une carte professionnelle. Celle-ci doit comporter la mention « transaction sur immeubles et fonds de commerce » et d’autres mentions en fonction de vos activités.

L’obtention de cette carte est conditionnée par 4 critères :

  • justifier d’un diplôme et/ou d’une solide expérience sur le terrain au sein d’une agence immobilière, elle-même titulaire de la carte professionnelle ;
  • être assuré pour des conséquences financières liées aux transactions (Responsabilité Civile Professionnelle) ;
  • ne pas être interdit ou en incapacité d’exercer cette profession ;
  • disposer d’une garantie financière (si vous faites le choix de détenir des fonds pour le compte d’un tiers) ;
  • être immatriculé au Registre du Commerce et des Sociétés.

En tant qu’agent immobilier reconnu, vous pouvez ouvrir une agence immobilière en tant qu’indépendant et détenir des fonds. Vous pouvez également choisir d’être franchisé auprès d’une agence réputée.

Comment se reconvertir en tant qu’agent immobilier

À moins d’avoir une première expérience dans ce domaine au sein d’une agence immobilière, le recours à une formation adaptée est nécessaire dans le cadre de votre projet de reconversion. L’obtention d’un diplôme reconnu vous permet de trouver un emploi rapidement.

Le secteur de l’immobilier regroupe différents métiers. Ainsi, en fonction de votre profil, plusieurs types de formations sont accessibles pour vous permettre d’intégrer ce marché. Toutefois, il est important de choisir sous quel statut vous souhaitez exercer, afin de déterminer la formation qui vous convient. Mais quels sont ces statuts ?

Les différents statuts pour travailler dans le secteur de l’immobilier

  • Le négociateur immobilier : salarié d’une agence immobilière, vous travaillez en autonomie et bénéficiez d’une rémunération fixe et variable (en fonction de vos primes),
  • L’agent commercial : vous travaillez pour un agent immobilier au sein de son agence, mais restez indépendant. Votre contrat de travail spécifique ne vous offre pas de salaire fixe. En revanche, vous êtes rémunéré sous forme de commissions attractives,
  • L’agent immobilier : professionnel reconnu, vous pouvez ouvrir votre propre agence immobilière en tant qu’indépendant ou franchisé. Vous êtes à même de détenir des fonds,
  • Le mandataire immobilier : vous avez le même rôle qu’un agent immobilier, mais ne remplissez pas les conditions d’obtention de la carte professionnelle. Vous êtes relié à une agence immobilière par un contrat et servez d’intermédiaire. Vous recevez les mandats (ventes et locations) au nom de l’agent pour lequel vous exercez.

La formation de négociateur immobilier peut être une voie d’accès au secteur de l’immobilier. Ensuite, après un certain temps d’expérience, vous pouvez devenir agent immobilier. Trois années d’expérience au sein d’une agence suffisent si vous êtes titulaire d’un baccalauréat. Dans le cas contraire, dix années d’expérience sont nécessaires. Une année d’exercice vous donne l’accès à une VAE (validation des acquis de l’expérience).

Les différents types de formations pour devenir agent immobilier

Parmi les nombreuses formations pour devenir agent immobilier, vous trouverez forcément celle qui vous convient le mieux dans le cadre de votre reconversion. 

Au sein d’écoles supérieures de l’immobilier, de business school ou d’écoles de management, vous pouvez acquérir un diplôme de niveau bac + 2 :

  • BTS Professions Immobilières ;
  • BTS Négociation et digitalisation de la relation client ;
  • ESPI (École Supérieure des Professions Immobilières) ;
  • INSIM (Institut National Supérieur de l’Immobilier) ;
  • ESI (École Supérieure de l’Immobilier) qui est reliée à la FNAIM (Fédération Nationale de l’Immobilier) ;
  • Imsi (Institut du management des services immobiliers).

Toutes ces formations diplômantes peuvent, par ailleurs, être suivies sous forme d’alternance, de contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Certaines délivrent également des cours en ligne, pour encore plus d’accessibilité ; vous avancez à votre rythme.

Il est bien sûr possible de pousser votre cursus, de bac + 3 à bac + 5, si vous souhaitez vous spécialiser (Gestion et administration des biens, Master droit de l’immobilier, Master droit de patrimoine…).

Comment financer votre reconversion professionnelle ?

Plusieurs dispositifs peuvent vous aider (intégralement ou en partie), à financer votre reconversion en tant qu’agent immobilier. Voici les différentes aides envisageables en fonction de votre statut :

Plusieurs dispositifs peuvent vous aider (intégralement ou en partie), à financer votre reconversion en tant qu’agent immobilier. Voici les différentes aides envisageables en fonction de votre statut :

  • Le CPF ;
  • La promotion par alternance (Pro-A) ou le plan de développement des compétences, pour les salariés ;
  • Le FAF (fonds d’assurance formation) ou le crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise, destinés aux indépendants ;
  • Le CFP de transition professionnelle ou le FAFTT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire), pour les intérimaires ;
  • Le contrat de professionnalisation ou L’AIF (Aide Individuelle à la Formation), pour les demandeurs d’emploi ;
  • CFP (Congé de Formation Professionnelle), pour les fonctionnaires.

Quel salaire pour un agent immobilier diplômé ?

Le salaire d’un agent immobilier dépend de plusieurs facteurs, dont évidemment son activité. Cependant, un agent immobilier qui débute peut gagner, les 5 premières années, entre 1 500 € et 3 000 € de revenu brut mensuel s’il est salarié dans une agence.

Après cinq ans d’activité, une augmentation est envisageable, pouvant atteindre 4 000 € brut par mois.

Puis, au-delà de 10 ans d’expertise, l’agent immobilier peut prétendre entre 5 000 et 6 000 € brut par mois.

Bien sûr, il ne s’agit que d’une moyenne. Ces chiffres varient en fonction des diplômes, de l’agence dans laquelle l’agent travaille, de sa localisation, mais surtout, des commissions qu’il touche sur les ventes réalisées.

Gabriel

Gabriel a travaillé dans différentes agences immobilières avant de devenir conseiller financier. Son parcours lui a permis de découvrir deux univers différents et liés en même temps.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.