Lexique

Tout savoir sur le seuil de rentabilité

Le janvier 2, 2022
évolution du chiffre d'affaires

Vous avez le projet de monter votre entreprise, mais vous vous demandez si vous seriez rentable rapidement ? Vous devez présenter des chiffres et des indicateurs concrets pour obtenir un prêt ou attirer des investisseurs ? Alors, vous êtes sur la bonne page ! 

La création d’entreprise nécessite fréquemment d’établir un certain nombre de calculs pour estimer le potentiel de succès de cette dernière. Parmi ces chiffres, le seuil de rentabilité est un des indicateurs les plus scrutés par les banquiers et les investisseurs lorsqu’ils se penchent sur un potentiel financement de votre activité. 

Si vous souhaitez être un expert du seuil de rentabilité et tout savoir sur cet indicateur, lisez attentivement la suite de cet article.  

Qu’est-ce que le seuil de rentabilité pour une entreprise ? 

 Le seuil de rentabilité, également appelé point mort, est le montant en chiffre d’affaires (exprimé en euros) qu’une entreprise doit réaliser afin d’atteindre l’équilibre. Cette notion d’équilibre, signifie que le seuil de rentabilité est atteint à partir du moment où le chiffre d’affaires de l’entreprise est en mesure de couvrir l’ensemble de ses charges.

Si votre entreprise a un chiffre d’affaires inférieur au seuil de rentabilité, celle-ci est en déficit. À l’inverse, votre entreprise fait des bénéfices lorsque le chiffre d’affaires est au-dessus du seuil de rentabilité.

Une bonne manière de vous rappeler de la définition du seuil de rentabilité est de penser au point mort. Ainsi, ce dernier correspond à un montant que vous devez atteindre pour n’être ni en déficit, ni en bénéfice. Vous êtes au point mort lorsque votre chiffre d’affaires est égal à vos charges (fixes et variables) !

Pourquoi est-ce que le seuil de rentabilité peut vous être utile ? 

En tant qu’entrepreneur, le seuil de rentabilité peut être extrêmement utile. Il vous permet de vous fixer un objectif à atteindre pour commencer à vous rémunérer après avoir généré suffisamment d’argent pour couvrir les dépenses liées à votre activité. 

Cet indicateur peut également être demandé par votre expert comptable, afin qu’il puisse vous conseiller sur la gestion de votre activité. 

Si vous avez un projet de création d’entreprise, alors il est préférable de prendre le temps de calculer votre seuil de rentabilité avant de vous lancer. Cet indicateur vous aidera à analyser les risques de votre futur projet et estimer si ce dernier est raisonnable. 

En effet, trop d’entrepreneurs créent une entreprise par passion, alors qu’ils devraient prendre le temps de mesurer la probabilité d’atteindre un objectif de chiffre d’affaires réaliste. 

Enfin, si votre entreprise est en phase de développement ou que vous cherchez à convaincre des investisseurs, alors il est courant de présenter ce type d’indicateurs dans votre business plan. Connaître vos charges de tête et savoir faire une estimation de votre chiffre d’affaires est indispensable pour tout gestionnaire d’entreprise. 

Comment calculer votre seuil de rentabilité ? 

Pour le calcul du seuil de rentabilité vous aurez besoin de connaître votre chiffre d’affaires, vos coûts fixes et vos coûts variables. Il est obtenu en divisant les coûts fixes par le taux de marge sur coûts variables. 

Seuil de rentabilité = coûts fixes / taux de marge sur coûts variables

Votre chiffre d’affaires est un montant en euros obtenu en multipliant votre prix de vente unitaire par les quantités vendues de votre produit ou de votre service. 

Les coûts variables sont l’ensemble des charges liées à votre activité telles que les achats de marchandises ou les frais de transport. 

Les coûts fixes, quant à eux, correspondent au montant de votre loyer, les salaires à verser, vos cotisations sociales, vos impôts (hors impôt sur votre résultat) et vos charges financières. 

Enfin, afin d’obtenir le taux de marge sur coûts variables, il faut soustraire les coûts variables à votre chiffre d’affaires puis diviser ce résultat par votre chiffre d’affaires. 

Taux de marge sur coûts variables = (chiffre d’affaires – coûts variables) / chiffre d’affaires.

Vous l’aurez peut-être, certains de vos coûts sont plus difficiles à estimer avec précision que d’autres. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons de majorer votre seuil de rentabilité de 5 à 10 % en fonction de votre activité.

calculer la marge

Présenter votre seuil de rentabilité à des banquiers et investisseurs 

Le calcul du seuil de rentabilité que nous avons vu précédemment va s’exprimer de manière différente selon la nature de votre activité. Il est plus clair et plus lisible de pouvoir exprimer de manière simple comment atteindre un point mort. 

Si nous prenons l’exemple d’un restaurant comme une pizzeria, alors le point mort peut être lu sous la forme d’un nombre de pizzas à vendre afin de couvrir l’ensemble des charges. 

Dans le cas d’une profession libérale, le seuil de rentabilité va s’exprimer en nombre d’heures à vendre pour atteindre le point mort. 

Présenter un business plan à des investisseurs

Une fois que vous avez compris comment exprimer votre seuil de rentabilité en fonction de la nature de votre activité, il est très simple de vous faire comprendre par vos interlocuteurs. 

Lorsque vous devrez présenter votre business plan à des investisseurs potentiels, vous pourrez afficher un prévisionnel de vos seuils de rentabilité sur les prochaines années

Si l’on reprend l’exemple d’un restaurant, vous êtes en mesure de présenter vos seuils de rentabilité sur une ligne et le nombre de jours de chiffre d’affaires pour atteindre chaque seuil. 

Pour obtenir votre point mort exprimé en nombre de jours, vous pouvez utiliser la formule suivante : 

Point mort = seuil de rentabilité / (Chiffre d’affaires annuel / 360) 

Vous pouvez présenter un estimation de vos futurs seuils de rentabilité de la manière suivante : 

Année 1Année 2Année 3
Seuil de rentabilité50 000 €50 000 €50 000 €
Nombre de jours de CA208198185

Nous vous recommandons d’utiliser des graphiques et des visuels pour une lisibilité et une compréhension rapide de vos prévisionnels. 

Comment pouvez-vous améliorer le seuil de rentabilité de votre entreprise ? 

Il existe de nombreuses possibilités afin d’améliorer votre seuil de rentabilité. Grâce à la formule et aux détails des coûts que vous connaissez maintenant, vous pouvez faire une analyse et voir vos points d’améliorations. 

Pour commencer, vous pouvez envisager d’augmenter votre chiffre d’affaires en faisant plus de ventes et/ou en augmentant votre prix de vente. Ce n’est pas souvent la solution à laquelle les entrepreneurs pensent en premier, et pourtant, c’est un moyen efficace d’améliorer le seuil de rentabilité

Vous pouvez également réduire vos coûts fixes et vos coûts variables. 

Il arrive souvent qu’une entreprise ne fasse pas suffisamment attention à ses charges ou qu’elle n’ait pas assez d’expérience pour savoir comment les réduire. 

Sachez qu’il est possible de réduire vos coûts fixes en analysant vos postes de dépense. Il est envisageable d’opter pour un fournisseur ou un prestataire moins cher, à titre d’exemple. 

Afin d’améliorer votre seuil de rentabilité, vous pouvez aussi augmenter votre marge sur coûts variables. Vous pourriez par exemple négocier de meilleures conditions commerciales avec vos fournisseurs ou songez à gérer vos stocks de manière plus efficace.  

Vous avez plusieurs activités ?

Certaines entreprises offrent des prestations différentes et n’ont pas les mêmes charges associées. Si vous êtes dans ce cas présent, alors vous pouvez appliquer le calcul de seuil de rentabilité à chacune de ces activités et faire une analyse plus détaillée. 
Les résultats obtenus vous permettront d’évaluer la rentabilité de chacun de vos secteurs d’activités pour déterminer ceux que vous devriez conserver ou ceux qu’il faut abandonner. Vous avez également la possibilité d’améliorer votre taux de marge ou de modifier votre stratégie si vous estimez qu’un secteur d’activité de votre entreprise en a besoin.

Antoine

Dès la fin de ses études, Antoine s'est lancé dans l'entrepreneuriat et a immédiatement réussi à faire sa place dans le domaine du marketing digital. Grâce à son agence, il fait profiter les entreprises de ses compétences en matière de visibilité web.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.