Lexique

Supply planning : explications sur ce concept

Le août 17, 2022
supply planning

Dans la course à la performance, les entreprises cherchent à améliorer constamment leurs pratiques. Des stratégies et des process sont réfléchis et définis régulièrement dans cet objectif. 

Le supply planning, autrement appelé planification de la chaîne logistique, consiste à optimiser les processus de production, depuis l’achat des matières premières jusqu’au transport des livraisons vers le client final. 

L’idée étant d’éviter les incohérences de flux entre les matières premières, les produits nécessaires à la fabrication, et les produits finis. Cette forme de gestion concerne toutes les ressources humaines et matérielles (outils, machines, interventions externes, sous-traitance).

Les étapes du supply planning

Afin d’être efficace, le supply planning doit respecter certaines étapes dans son processus de mise en place. 

Il doit d’abord procéder à des simulations et à la détermination des objectifs. L’analyse des outils et des informations disponibles, et des objectifs à atteindre, permettra ensuite de prendre des décisions concernant l’application des stratégies choisies.

L’étape suivante consistera en leur application et leur mise en œuvre au sein de la chaîne d’approvisionnement. La vérification des résultats, à partir de l’analyse des KPI (Indicateurs de Performance), débouche ensuite sur de nouvelles décisions. Tout ceci permet de s’adapter en permanence aux contraintes de la gestion des flux.

À quoi sert la planification de chaîne logistique ?

En s’appliquant directement dans la gestion de la chaîne logistique, le supply planning facilite une vision globale de toute l’activité de l’entreprise. Il permet d’optimiser la gestion des stocks, de contrôler le cycle de vie des produits, et, par extension, d’améliorer les processus de production.

Du point de vue financier, le supply planning anticipe les besoins de façon à obtenir une cohérence entre le budget réel et les prévisions. Ainsi les flux financiers et administratifs correspondent aux objectifs de l’entreprise. C’est ainsi que l’organisation peut à terme se rendre plus compétitive sur son marché.

Le métier de supply planner

Les acteurs de la supply chain ont de multiples missions et travaillent généralement en équipe. En effet, leur rôle est de planifier les approvisionnements, en anticipant les besoins, de suivre les stocks et le flux physique des matières premières et des produits finis.

Le supply planner suit aussi les réceptions et les livraisons de marchandises, les inventaires, les entrées et sorties des produits. En outre, il gère les ressources humaines et matérielles nécessaires à la production.

Il analyse ensuite les indicateurs de performance (taux de service, flux de marchandises, frais de livraison, résultats des ventes, etc.) dans une optique d’amélioration continue des pratiques de l’entreprise.

Ses compétences

Le supply planner, afin d’assurer chaque tâche qui lui est confié, doit avoir :

  • Des capacités d’analyse ;
  • Le sens de l’organisation et du management pour à la fois guider son équipe et lui déléguer certains travaux ;
  • La maîtrise des outils informatiques, des chiffres et des tableaux ;
  • Des connaissances solides en langues étrangères (surtout l’anglais).

Les outils du supply planner

Cela doit être des logiciels qui ont les fonctionnalités les plus adaptées aux besoins de l’entreprise, pour la gestion des stocks et l’organisation du travail de suivi. Il faut que tout soit clair et lisible par le supply planner (partage des informations et travaux en équipe, organisation, logiciels de gestion des flux et des stocks).

Antoine

Dès la fin de ses études, Antoine s'est lancé dans l'entrepreneuriat et a immédiatement réussi à faire sa place dans le domaine du marketing digital. Grâce à son agence, il fait profiter les entreprises de ses compétences en matière de visibilité web.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.